menu Menu
close

Manège de Reims

background
©© studio plastac

les surprises culinaires

les travaux pratiques

Empreintes

des images choc'

18.12

ATTENTION, CHANGEMENT D’HORAIRE ! Deux séances sont désormais proposées, mercredi 18 décembre à 19h et 21h (contre une seule séance initialement annoncée à 19h30). Jauge réduite. Réservation fortement recommandée. Tarifs : 10 € / 6 €.


Tout juste avant Noël, notre designer culinaire associée Julie Rothhahn donne sa vision toute personnelle du chocolat… Un must pour aborder les fêtes avec le regard frais et le palais dispos. En compagnie de Fanny Mary, membre du studio graphique Plastac, elle nous livre la primeur de ce projet de création.

Pouvez-vous nous décrire ce projet ?

Julie Rothhahn. Mes premières recherches ont porté sur des empreintes de fruits moulés dans du chocolat blanc. D’une façon générale, j’envisage les aliments comme un matériau que je me propose de transformer afin d’en déplacer le sens.

Fanny Mary. Nous avions envie de nous questionner sur la production de la nourriture aujourd’hui, sur l’apparence de ce que l’on mange en réalité. Pour aller dans ce sens, nous avons imaginé une installation évoquant une chaine de production en série. Nous faisons référence à un processus de fabrication en jouant avec le chocolat, la finesse des moulages, les détails, pour conjuguer le plaisir visuel, sonore et gustatif.

Comment ces trois aspects, visuel, sonore et gustatif, se combinent-ils ?

Julie Rothhahn. Le chocolat blanc s’apparente à un espace de projection et de jeu sur lequel va intervenir le studio Plastac. L’équipe réalise des images vidéo qui vont venir se poser sur les empreintes en chocolat et former comme une peau virtuelle appelée à évoluer au fil de scénarios visuels assez mouvementés.

Fanny Mary. Notre idée est de travailler sur le côté artificiel des empreintes en chocolat, de pousser le détournement en projetant des couleurs vives, presque agressives et des jeux de motifs qui détournent l’aspect habituel d’une peau de fruit. Nous imaginons une version un peu folle d’une chaîne de production. C’est ici qu’intervient le travail de design sonore qui va constituer un repère temporel pour le public, le guider.

Vous invitez le public à déambuler et même à devenir acteur de l’installation ?

Julie Rothhahn. Il s’agit d’un parcours de dégustation pour tous les sens, à travers les différentes étapes de production des fruits en chocolat. Au fil de ce processus, les spectateurs suivront le fonctionnement de la chaîne et pourront déguster le chocolat dans tous ses états, d’un matériau brut jusqu’à sa forme la plus élaborée… et jusqu’à pouvoir même agir sur les coques en chocolat en les customisant avec des bombes de peinture, des crayons et des poudres comestibles. Au final, chacun pourra mettre le résultat en boite et l’emmener chez soi.

Julie Rothhahn est designer culinaire et artiste associée au Manège de Reims. Fanny Mary est membre du studio Plastac, un collectif de graphisme qui travaille aussi bien sur les supports imprimés que la vidéo et l’image en mouvement. 

Propos recueillis par Guillaume Schmitt. Octobre 2013.